La Fashion Week de Milan, qui l’année dernière avait échappé au total digital, a dû y être forcée pour cette nouvelle édition automne-hiver. Du 23 février au 1er mars, des grands noms comme Fendi, Prada, Valentino ou Dolce & Gabbana, qui clôturait l’événement, ont présenté leur défilé via la plateforme créée par la Camera Nazionale della Moda Italiana.

Grâce au digital accessible à tous, tu as dû repérer l’énorme influence des seventies (si tu as regardé les défilés bien sûr). Une décennie qui a inspiré plus d’un créateur mais comme le précise Virginie Etro : « Seventies dans l’esprit, mais pas dans la silhouette« .


la (FAUSSE) fourrure

Matière phare des seventies, la fourrure est de retour et on espère qu’elle sera synthétique. Une bonne nouvelle qui va nous réchauffer cet hiver et nous donner des allures de bourgeoise comme on aime.

© Giphy

La (fausse) fourrure est partout : en manteau long ultra coloré chez Dolce & Gabbana, en total look chez Annakiki avec une robe, sur une veste chez Brunello Cucinelli, portée en châle chez Prada. Elle est également présente sur les accessoires comme les sacs chez Fendi ou en écharpe chez Kiton.


LE poncho

Après le retour de la cape l’automne dernier, c’est au tour du poncho de nous protéger de la pluie. Mais attention, pas question de ressembler à ce truc en plastique qu’on achète dans les parcs d’attractions quand on avait pas prévu qu’il allait pleuvoir !

© Giphy

Il sera en coton chez Antonio Marras, imperméable chez Salvatore Ferragamo ou aussi rembourré qu’une doudoune chez Marni pour les froides journées d’hiver.


les franges

La fourrure, le poncho et maintenant les franges, soit le combo parfait des seventies. Il ne manque plus qu’une touche de fleur et l’esprit hippie est avec toi !

© Giphy

Valentino reste classique avec une veste à franges et mise l’originalité sur la brillance. Fendi ne se sépare plus de la tendance fourrure et inclut des franges à son manteau oversize. Chez Alberta Ferretti, les franges habillent les sacs.


lE pantalon patTe d’Eph

Une tendance beaucoup moins présente mais que l’on retrouve tout de même, le pantalon patte d’eph.

© Giphy

Pas de jean pour les pattes d’eph cette année mais des coloris variés : blanc chez GCDS, pastel chez Salvatore Ferragamo ou silver chez Annakiki.


tu pourrais aussi aimer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s